dimanche 4 mai 2008

Vidéo : la chute de Lorenzo au Moto GP de Chine

Voici la spectaculaire chute de Jorge Lorenzo lors des essais libres du Moto Gp de chine. Le pilote espagnol a été conduit à l'hôpital voisin de Huashan suite à ce violent highside, et s'en sort avec une fracture de la cheville. Ce qui ne l'a pas empêché de décrocher une 4ème place lors de la course de ce dimanche, jour de son 21ème anniversaire !

Retrouvez également l'article de MotoGP.com : `Course incroyable´ pour l´anniversaire de Lorenzo

Vidéo : Record du monde de saut en longueur moto

Voici, juste pour le plaisir des yeux, l'exploit de l'australien Robbie Madison qui a battu le record du monde avec un saut en longueur moto de 115 mètres le 31 mars 2008.

Contrôle technique : un fâcheux air de loterie

Selon les déclarations de madame Cécile PETIT, déléguée interministérielle à la Sécurité Routière, les récentes évolutions du contrôle technique automobile sont un enjeu de sécurité routière puisque « un véhicule de plus de 8 ans multiplierait par 2 le risque d’accident mortel ». Présenté sous cet angle, qui pourrait ne pas adhérer ?

Depuis le 1er janvier 2008, le contrôle technique automobile a été durci : plus de points de contrôle et, surtout, plus de non-conformités soumises à contre-visite. Conséquence : il est aussi plus cher. Toutefois une enquête du mensuel « Que Choisir » (Union Fédérale des Consommateurs), dans son numéro 459 du mois de mai, vient tempérer ce bel enthousiasme : 50 % des centres soumis à son enquête auraient été incapables d’identifier les défauts du véhicule-test. Ces disparités sont inadmissibles quand on prétend faire du contrôle technique l’un des piliers de la politique de Sécurité Routière. Elles hypothèquent singulièrement la confiance que nos concitoyens peuvent légitimement accorder à une disposition censée régler les problèmes liés au vieillissement des véhicules, voire à leur défaut d’entretien.

Au-delà du cas d’espèce concernant ici les automobiles, la FFMC, confortée dans ses analyses par cette enquête, s’interroge sur la motivation des pouvoirs publics à vouloir étendre le contrôle technique aux 2-roues motorisés, d’autant que l’argument premier de la proposition de loi de Mr Mariani, c’est la qualité et la fiabilité du CT auto !

Lire la suite